Twilight--Story


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'équipe de Twilight--Story a le plaisir d'annoncer le nouveau départ du forum ainsi que sa réouverture officielle ! N'hésitez plus a nous rejoindre, bonne ambiance assurée !
IMPORTANT : Nous recherchons de nombreux Cullens actifs pour l'intrigue. Attention bon niveau de Rp demandé !
De nombreux posts vacants ont été libérés dont des Cullen !
Nous recherchons des Loups-Garou de la Push & Nomades, Pensez- y !
L'aide au RPG est là pour vous aider, profitez en ! vos professeurs ne mordent pas..enfin presque pas Razz

Partagez | 
 

 A new world [Pv François]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

♠ Hey , I am Invité
Invité




MessageSujet: A new world [Pv François]   Lun 14 Juin - 15:38

Depuis maintenant deux mois qu'elle avait quitté la France pour venir s'établir à Forks et Crystal n'avait toujours pas été en ville et n'avait quitté son antre que pour se rendre à la forêt où elle effectuait ses chasses. Elle trouvait cela indécent pour un vampire de se mélanger aux humains de peur de rechuter à nouveau même si le sang humain avait très longtemps fini d'être traqué par elle. Pour le voisinage, la jeune vampire passait pour une riche héritière un peu trop jeune pour s'établir seule mais parfaitement normale. On disait qu'elle était réservée. D'autres la jugeaient très snob. Cependant, cela ne dérangeait point la concernée, tant qu'on ne soupçonnait pas sa vraie nature. Mais, afin de passer pour une adolescente normale, elle se dit qu'il était peut-être temps de quitter sa demeure et de faire une petite virée en ville, histoire de faire "les courses".

Crystal se fit donc un plaisir de sortir sa voiture du garage. Optant pour robe vaporeuse bleue qui ne gênait pas ses mouvements et une veste, elle quitta donc la propriété au volant de son automobile après avoir mis une musique qui la guida hors de son petit paradis qu'elle connaissait si bien à présent. Elle n'eut aucun problème à trouver le centre-ville aidée de tous ces panneaux dont l'aide était bien précieuse. Comme sa vitre était baissée et à cause de la grande vitesse, un vent puissant pénétrait fouettant ses cheveux blonds. Cela la calmait mais l'amusait aussi car l'élément continuait de lui parler, murmurant à chaque fois qu'il touchait sa peau glacée.

Enfin, Crystal se garda dans un minuscule parking, ne répliquant pas aux sifflements de quelques garnements absorbés par la contemplation de sa voiture. Elle passa une main habile dans ses cheveux alors qu'elle s'avançait gracieusement vers le supermarché. Qu'allait-elle pouvoir bien acheter ? Pensive, la jeune blondinette continuait de réfléchir à ce léger problème alors que le vent la réclamait soufflant doucement sur ses joues pâles. Crystal s'arrêta sur le seuil, hésitant quelque peu avant de pénétrer dans le magasin bondé. Elle se sentit étrange dans ce monde qu'elle ne connaissait tellement pas.


- Otez-vous du chemin, mademoiselle, vous gênez le passage,
dit une grosse voix d'homme qui portait un lourd colis.
- Oh, pardon... répondit-elle de sa voix mélodieuse, ses paroles teintés d'un accent français.
Elle s'écarta, se retrouvant ainsi aux côtés d'un certain jeune homme qui avait une odeur particulière. C'était si intriguant qu'elle l'observa longuement de ses yeux topaze sans vraiment bien comprendre. Elle dissimula son soudain intérêt en une affirmation bien idiote certes mais qu'elle voulait polie.

- Belle matinée, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♠ Hey , I am Invité
Invité




MessageSujet: Re: A new world [Pv François]   Lun 14 Juin - 16:52

Celà faisait déjà trois jours que le jeune homme avait touché le sol américain. Trois jours de mauvais temps qui devait être le lot habituel des habitants de Washington, et en particulier ceux de Forks. Il fallait que ce soit-là, bien sûr, que les Volturi avaient envoyé François en mission.

Ce jour-là, alors que le jeune Français s'habituait à peine au climat humide et sombre de la ville, un rayon de soleil eu la bonne idée de se frayer un chemin jusqu'au môtel où le garçon séjournait. Un établissement piteux, et qui n'aurait sûrement pas sa place dans le Guide Michelin ! Et un peu plus de confort n'aurait pas été du luxe, étant donné que le demi-vampire n'était pas encore sorti une seule fois de sa chambre. Ne sachant pas encore contrôler ses "passages" entre son état vampirique et son état d'humain, il ne voulait pas risquer de vouloir dévorer la charmante propriétaire de ce taûdit. En temps qu'humain, sa soif n'existe pas. Comme si elle n'avait d'ailleurs jamais existé. Mais lorsque le monstre qui est en lui reprend le dessus, le garçon est comme un "nouveau-né", sautant sur tout homme qui aurait le malheure de se trouver sur sa route. Emprunt d'une rage telle que même les Volturi préférent prendre leurs distances.

Mais aujourd'hui, tout était différent. Aussi bien l'odeur des arbres, sêchants peu à peu au soleil, que l'atmosphère auparavant sombro-glaciale devenue désormais quasi-chaleureuse. Et puis... il avait une mission, après tout. Certes, il disposait du temps qu'il lui faudrait, mais il se devait de l'accomplire. Bon... il faut bien avouer que ce n'est pas le style de mission "intéressante" à la James Bond, il s'agissait seulement de se familiariser avec l'environnement et ses habitants. S'habituer à ses réflexes de vampire. Exercer ses nouveaux pouvoirs. Etre capable de distinguer, rien qu'à l'odeur, un humain d'un buveur-de-sang. La région était réputée pour abriter beaucoup de ces monstres. Dont une famille, un clan bien précis : les Cullen. Ces gens étaient, selon Demetri, assez idiots pour provoquer l'Ordre des Volturi et ne pas se plier aux règles. Forks était donc l'endroit parfait : à la fois terrain d'entraînement et lieu de guerre entre clans.

Comme premier jour "d'inspection", François décida donc d'aller au supermarché. Un jour pareil, beaucoup de gens font leurs courses. Il sorti du motel en prenant bien soin d'être poli et souriant, et grimpa dans sa voiture. Une citadine italienne blanche, louée auparavant pour son court séjour aux USA. Son style de conduite à la fois doux et rapide, lui valu d'arriver à bon-port en à peine 3 minutes. Ses instincts vampiriques ayants l'air de dormir paisiblement, il sortit de l'habitacle et se mit en route vers les portes automatiques du magazin, où une jeune fille -qu'il avait repèré avant même de se garer- bloquait le passage.

Le garçon la contourna, d'un pas décidé, et voulu entrer, mais cette dernière se décalla d'un pas pour enfin finir par se retrouver côtes-à-côtes avec lui :

Crystal : "Belle matinée, n'est-ce pas ?"

François : "Je suis d'accord."

Après s'être contenté de ces simples mots, le jeune homme entra. Laissant Crystal le pas du supermarché. Ce n'est qu'après quelques pas qu'il se rendit compte du manque de politesse et de courtoisie qu'il venait d'inspirer à la demoiselle et à un homme non-loin de la scène. Baf... de toute façon il était trop tard, il se voyait mal revenir dans la direction opposée pour s'excuser et repartir de plus belle.

François continua donc son chemin, marchant d'une allure assez lente. Ne pouvant cependant pas ôter l'image de cette fille, ni même cette... odeur particulière qui lui rappellait les Volturi. Il ne compris cependant pas tout de suite que ce parfum si particulier était celui de tous ces monstres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♠ Hey , I am Invité
Invité




MessageSujet: Re: A new world [Pv François]   Mar 15 Juin - 22:40

Les humains l'entouraient de toute part et elle, se sentait perdue. Ce n'était guère à chose de la soif de sang humain ni rien d'autre de ce genre là. Elle se sentait étrangement menacée par quelque chose qu'elle n'assimilait pas. Telle était la curieuse sensation qu'elle éprouvait même si son visage de porcelaine était tout à fait impassible. Ses sens aiguisés lui permettaient de se retrouver dans ce magasin qui n'était pas si grand que ça compte rendu de la petitesse de la ville qui l'accueillait. Malgré tout, cela lui permettait de se sentir plus à l'aise même si elle sentait des regards dans son dos... Dans ce petit bourg, tout le monde se connaissait depuis des générations et comme elle apparaissait pour la première fois, Crystal ne pouvait pas passer inaperçue. Néanmoins, même si elle préférait être discrète, ce n'était guère ce qui l'occupait. Du jeune homme qui se trouvait près d'elle s'émanait une odeur particulière. La blondinette ferma les yeux essayant de se concentrer. Ce n'était ni une odeur d'humain, ni celle d'un vampire. Mais que pouvait-il être au juste ?

L'apparence de son voisin ne lui donna aucune indication. Il avait le physique typique d'une personne venant de sortir de l'adolescence, proche de la vingtaine d'années. Il disposait de jolis traits harmonieux. Rien de différent des jeunes de son âge... Toute personne se serait volontiers trompé en l'observant juste. Cependant, la vampire faisait confiance à son flair ; elle n'avait jamais eu tort jusqu'à présent. En tout cas, sa contemplation incrédule passa inaperçue lorsqu'elle sortit les premiers mots qui lui passaient par la tête... Il se contenta d'une minime réponse avant de s'élancer à l'intérieur du magasin. Crystal le suivit des yeux jusqu'à ce qu'il ait disparu... Elle n'avait même pas remarqué qu'il avait manqué de politesse à son égard, trop préoccupée.


*Que peux-tu craindre à la fin ? Ce n'est qu'un simple humain...*
Elle se répétait cela inlassablement alors qu'elle marchait entre les étagères emplies de produits et de choses pouvant être achetées. La jeune vampire était si absorbée par ses pensées qu'elle ne faisait guère attention à ce qu'elle voyait. Elle frôla doucement de l'épaule une pile de boîtes de conserves dont deux se détachèrent et tombèrent. Elle parvint à stopper une dans sa course, l'autre roula au sol, aux pieds de l'inconnu qui l'avait si étrangement captivé tout à l'heure. Les topazes de la demoiselle se déposèrent une nouvelle fois sur lui et des mots - murmurés assez fort pour qu'il puisse l'entendre - qu'elle ne put guère retenir se déversèrent d'un ton teinté par un intérêt peu dissimulé :

- Qui êtes-vous ? Vous êtes si étrange... Votre odeur... , elle s'arrêta subitement pour passer une main dans ses cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♠ Hey , I am Invité
Invité




MessageSujet: Re: A new world [Pv François]   Mer 16 Juin - 12:30

Les rayons défilaient rapidement autour de lui, et ce malgrès sa démarche étudiée et relativement lente. Il ne savait toujours pas ce qu'il pouvait bien chercher ici, dans un supermarché, si ce n'est l'exercice et l'expérience que pourrait lui apporter la rencontre d'autres vampires. Mais si sa "phase" venait à se produire ici, au beau milieu de dixaines et de dixaines d'humains, les Volturi n'apprécieraient pas. Il était d'ailleurs quasi-certain qu'un membre de la "famille" le suivait discrêtement depuis son départ d'Italie. Il ne pensait pas ce clan assez stupide pour laisser un "nouveau-né" aux périodes vampiriques non-continuelles vagabonder entre les humains sans prendre un minimum d'assurance. Après tout, ils ne le formaient pas pour qu'il transgrèce les lois !

Une fois dans le rayon des concerves, fut attaqué par l'une des boîtes qui se détacha et vint rouler jusqu'à ses pieds. François resta à regarder les "haricots blancs - cultivé dans nos région" pendant de longues secondes, et fini par passer son pieds en dessous de la boîte, comme l'aurait fait un footballeur, pour enfin lui donner une petite impulsion avant de la rattraper avec les mains sans avoir à se baisser -et il faut bien l'avouer, lui-même s'était impressionné.

Ce n'est qu'une fois les haricots en main qu'il se rendit compte de qui était la faute. La même fille qu'à l'entrée. La chiante qui bloquait le passage à tous les livreurs du supermarché. Maintenant, avait-elle décidé de foutre en l'air tous les rayons du magazin ? Le garçon décida de racheter ton impolitesse de tout à l'heure, et prit un tymbre de voix plus courtois et mélodieux :

Crystal : "Qui êtes-vous ? Vous êtes si étrange... Votre odeur..."

François : "Hum... pardonnez-moi, mon parfum vous ennuie ?"

Il trouvait plutôt déplacé la remarque de la demoiselle, même s'ils étaient presque seuls dans le rayon... Cependant, aux vues de la voix inquiêto-hésitante que Crystal avait prit, il en déduit qu'elle ne parlait peut-être pas de son parfum, mais peut-être simplement de son odeur corporelle. Le demi-vampire se senti donc les mains, les bras, il sentit même le colle de sa chemise. Mais rien.

Elle était belle, très belle même... Elle dégageait à la fois un charisme fou, et une douceur presque fascinante. Son odeur, à elle, était enivrante à en rendre amoureux un gay :

François : "Je m'appelle François. François Volturi. Vous n'avez jamais du me croiser ici, je viens de France. Mais à en juger par votre charmant accent... (Il se mit à parler français) Vous aussi avez été élevée aux pains au chocolat en écoutant la Marseillaise ! Ah et... je peux vous promettre que j'ai pris une douche ce matin, ce sont sûrement ces haricots verts qui sentent cette "odeur" !"

Il rit, d'un rire léger et sincère, mais fut vite refroidit en voyant le visage toujours aussi interrogateur de la jeune femme.
Son accent ajouté à sa beauté, à son parfum et à... à sa pâleur... :

François : *Elle a tout d'un vampire. Tout. Sauf... les yeux. Mais ce ne sont pas non plus ceux d'un humain... Belle, enivrante, pâle comme la porcelaine, mais... ses pupilles sont d'ambre... De toutes façons, quelles seraient les chances pour que je tombe par hazard sur un vampire au bout de 10 minutes de recherche... ?*

Le garçon reposa la boîte de concerve sur l'étagère, ne quittant l'or des yeux de Crystal à aucun moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♠ Hey , I am Invité
Invité




MessageSujet: Re: A new world [Pv François]   Mer 16 Juin - 14:19

Crystal se sentit atrocement gênée à la simple pensée que ce jeune homme puisse croire qu'elle l'avait si impoliment suivi et espionné mais cela ne peupla pas très longtemps son esprit. Elle était tellement occupée à regarder son compagnon, presque incrédule de le voir dégager une odeur aussi étrange. Elle ne put s'empêcher de faire la remarque... Les mots avaient jailli de ses lèvres instantanément, chose assez étrange puisque Crystal était une personne réfléchie qui choisit toujours les bons mots. Son compagnon ne le prit pas mal, en tout cas il ne se mit pas à hurler à en déchirer les tympans en la traitant de tous les noms, c'était déjà ça. Mais il lui fallait bien répondre à sa question. Crystal eut du mal à s'expliquer sans pour autant essayer d'attirer ses soupçons :

- Je ne parlais pas de votre parfum, il est insignifiant devant votre propre odeur. Voyez-vous, vous n'avez pas la même que celle de toutes ces personnes, dit-elle avec un vaste geste de la main, espérant qu'il comprenait l'insinuation cachée dans ses paroles... qu'il n'était pas comme les simples humains.

Elle le vit avec un sourire amusé sentir ses habits. Apparemment il n'avait pas encore saisi ce qu'elle voulait lui dire. Une nouvelle vague de sa si agréable odeur vint lui chatouiller le nez. C'était un mélange délicieux de fruit : quelque peu vampire mais bien loin de ce dont elle avait été habituée. Crystal s'avança de quelques pas vers lui ; ce n'était pas si pratique de discuter avec dix mètres qui vous séparent. Le jeune homme se présenta ensuite et la demoiselle eut un sourire sincère en apprenant qu'il était de sa patrie, elle lui répondit donc dans sa langue natale.

- Enchantée. Crystal de Cardinal. *Elle eut un rire cristallin lorsqu'il commença à parler de petits pains*. Oh oui, à mon époque, la marseillaise on n'entendait que cela, ajouta-t-elle avec un sourire. Ce n'est pas une odeur désagréable, finit-elle par dire après une hésitation. C'est sucré et fruité... Pardonnez-moi ma question un peu trop directe je suppose, est-ce que vous êtes un hybride ? continua-t-elle dans un murmure.
Elle n'en avait jamais rencontré et ne savait quelle odeur ils avaient, aussi elle se demandait si c'était bien la nature de son compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♠ Hey , I am Invité
Invité




MessageSujet: Re: A new world [Pv François]   Dim 4 Juil - 17:12

"La Marseillaise"... Elle était donc beaucoup plus vieille que son apparence le laissait imaginer. François ne s'était encore pas habitué à l'idée que des personnes pouvaient avec 150 ans en réalité et 20 en apparence. Toutes ces choses que les vampires avaient de particulier, étaient encore bien étranges à ses yeux :

François : "Vous me voyez ravi d'entendre de tels arguments à propos de mon parfum. Mais vous vous trompez, je ne suis pas un hybride. Pour vous expliquer en détails ce que je suis réellement, il me faudrait des heures, et je ne les ai pas. Mais... pour résumer ce que je suis, je me qualifie souvent de "demi-vampire".

Il avait prononcé ce dernier mot avec autant de soin et de discretion que possible. Aucun humain ne devait comprendre de quoi ils parlaient. Mais de toutes manières, même s'ils venaient à entendre ces mots, aucun d'entre eux ne devaient maîtriser assez la langue française pour comprendre :

François : "Pourquoi est-ce que j'ai autant tendance à attirer les buveurs-de-sangs depuis que je suis ici, rien qu'avec mon odeur ? Il-y-a plus de vampires que d'humains ici, ou j'ai tellement de chance que je ne tombe que sur vous ?"

Celà faisait un moment qu'il n'avait pas été au contact de tant d'êtres humains, et il n'avait pas eu sa "phase vampirique" depuis tout autant de jours. Il était donc plus prudent de se "replier" dans un lieu plus approprié, maintenant qu'il avait trouvé une source de renseignements :

François : "Mademoiselle De Cardinal, que diriez-vous d'aller boire un verre avec moi, dans un bar non-loin d'ici ? Je ne connais pas votre régime alimentaire mais... le mien est assez particulier, et j'ai bien peur qu'entouré d'autant de litres de sang ambulants je ne puisse faire face très longtemps. Je comprendrai totalement si vous refusiez, bien entendu."

Se contentant d'un sourire, il replaça son sac sur son épaule et mit sa main droite dans la poche de son pantalon :

François : "Qu'en dites-vous, Mademoiselle ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♠ Hey , I am Invité
Invité




MessageSujet: Re: A new world [Pv François]   Mar 3 Aoû - 19:53

[HJ : Désolée pour l'attente]

Crystal jouait avec les insinuations. C'était un moyen peut-être faillible de dire des vérités - surtout si l'interlocuteur était un gros bêta - mais c'était bien mieux que de hurler sur tous les toits des choses qui pourraient en effrayer plus d'un. Imaginez qu'un Humain s'en vienne à écouter votre conversation et apprenne que vous n'avez pas dix-huit ans mais plutôt un peu plus d'un siècle... Il y avait deux réactions à cela : ou il s'étranglerait dans un ricanement moqueur ou s'évanouirait sous le choc. Mais François semblait la comprendre, ce qui la réjouit quelque peu. Crystal attendait patiemment des explications par rapport à la nature du jeune homme qui ne tardait à venir. Ses yeux s'écarquillèrent au dernier mot prononcé qu'elle avait du lire sur les lèvres de son compagnon tellement il l'avait dit d'une voix baissée.

- Vous m'intriguez... murmura-t-elle, d'une voix pensive. J'aimerais en savoir un peu plus, si vous avez le temps, bien sûr, de m'expliquer. Sachez que je n'ai jamais rencontré quelqu'un comme vous ; vous devez être "spécial"...
Elle ne cessait de dévoiler le fond de ses pensées, de toute confiance. Si quelqu'un n'avait pas conscience de sa grand naiveté, il aurait pu croire que la surprise l'avait laissée baisser ses défenses et qu'elle avait commencé à dévoiler ses plus sombres idées sans aucune barrière. Mais Crystal avait toujours été ainsi : franche et directe, même lorsqu'elle était intriguée. Elle ne ressentait aucune méfiance à l'égard de son compagnon, même si en principe il était un membre des Volturi. Peut-être était-ce parce qu'il était Français aussi ?

- Il y a un certain nombre de vampires dans le coin. Un nombre important mais ce n'est que pure chance que vous soyez tombé sur moi,
dit-elle, avec un sourire amusé. Avez-vous rencontré d'autres vampires ici ?
Pour sa part, Crystal n'en connaissait que deux. Des femelles plutôt amicales qu'elle comptait à présent parmi ses amies. La demande de son compagnon ne la surprit guère. Elle voyait depuis un moment que le fait d'être entouré par un certain nombre d'humains ne lui plaisait pas beaucoup. Hésitante, la jeune fille haussa légèrement les épaules avant de dire :

- D'accord...
Ils iraient boire un verre, alors... Enfin, façon de parler...
Revenir en haut Aller en bas


♠ Hey , I am Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: A new world [Pv François]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A new world [Pv François]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Initiation Operation World War 2
» Lettre ouverte de la famille de François R. Marcello, enlevé le 12 janvier.
» CNN: Food prices rising across the world
» Jean Raspail à l'Académie Française
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight--Story :: Forks et ses alentours :: Le centre ville :: Le supermarché-
Sauter vers: