Twilight--Story


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'équipe de Twilight--Story a le plaisir d'annoncer le nouveau départ du forum ainsi que sa réouverture officielle ! N'hésitez plus a nous rejoindre, bonne ambiance assurée !
IMPORTANT : Nous recherchons de nombreux Cullens actifs pour l'intrigue. Attention bon niveau de Rp demandé !
De nombreux posts vacants ont été libérés dont des Cullen !
Nous recherchons des Loups-Garou de la Push & Nomades, Pensez- y !
L'aide au RPG est là pour vous aider, profitez en ! vos professeurs ne mordent pas..enfin presque pas Razz

Partagez | 
 

 « A monster in the forest [ PV Rosalie H. Cullen ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

♠ Hey , I am Eleanor Cullen
Beautiful and Wild girl


Féminin Messages : 212
Date d'inscription : 06/06/2010
Localisation : Dans les rues... pour chasser
Emploi/loisirs : La chasse à l'homme ?
Humeur : Assoifée


MessageSujet: « A monster in the forest [ PV Rosalie H. Cullen ]   Lun 7 Juin - 17:55

    Eleanor sortait de la forêt resplendissante de cette petite bourgade où elle venait de débarquer. Elle était habillé simplement, dans les tons sombres et qui tranchaient franchement avec son teint de mort-vivante. Elle fixa les environs, il n'y avait pas grand monde mais en même temps, il était à peine neuf heures du matin et cette petite bourgade comptait à peine 3000 personnes. Elle avança de sa démarche lègere, elle laissa sa peau s'impregnait du soleil sans y prendre garde mais elle faisait tout de même un peu attention mais vraiment un minimum. Elle utilisa son odorat afin de dénicher une de ses nouvelles victimes. Une odeur sucrée lui sauta au nez, un mélange d'orchidée rose et de pèche, une odeur ennivrante et qui monta rapidement à la tête d'Eleanor qui perdit les pédales au quart de tour.

    A vitesse surhumaine elle attrapa sa victime au niveau du cou, à l'aide de son bras, avant de traîner celle-ci, jusqu'a la forêt. Personne ne les avaient remarqués, et c'était tout de même tant mieux. Elle obstrua la bouche de sa victime à l'aide de sa main droite, gardant l'autre le long de son cou. Eleanor détestait entendre ses victimes geindre, hurler et crier à l'aide, non pas que cela la faisait douter, mais plutôt qu'elle les trouvait terriblement ridicule. Malgré sa petite taille d'enfant de 8 ans, Eleanor était particulièrement doué à la chasse à l'homme. Certaines personnes s'ont porté à croire que les hybride refusent de se nourrir d'hommes, car ils ont une partie d'eux qui en ai un aussi. Cependant, c'était loin de déranger la petite blonde qui observait sa victime comme si celle-ci était un oasis perdue au milieu du Sahara. Eleanor n'était pas décidé à faire patienter sa victime et se jeta ainsi rapidement sur la jugulaire de celle-ci. Elle but ce nectar délicieux, très rapidement. Elle était à nouveau dominée par ses instincs naturelles, elle ressemblait à rien, mise à part à un monstre. Il n'y avait que son visage qui pouvait refleter quelque chose d'angelique, mais tous les faits et gestes de cete "ange" montraient plutôt le contraire. Elle vida le corps de cette pauvre femme, avant d'enterrer celle-ci sous un leger amas de feuilles. De toute manière, elle n'avait pas décidé de rester longtemps dans cette bourgade, car très vite la police du coin se mettrait à rechercher un criminel, un monstre et même si le physique d'Eleanor lui permettait de ne pas être soupsconner elle preferait tout de même changer d'air regulièrement.

    Elle essuya sa bouche sur sa manche, puis passa sa langue sur ces lèvres chaudes. Elle avait encore soif, c'était comme une drogue. Au début, un demi-litre de sang lui suffissait, depuis le temps, la dose neccessaire avait plus que decuplé. Elle avait besoin de ses 7/8 litres de sang. Elle irait chasser, dans quelques heures, histoire de digerer tranquillement sa dernière victime.

    Eleanor se dirigea vers la fôret, elle n'aimait pas trop flaner en ville, generalement cela terminait dans un massacre general, le dernier c'étant passé il y a quelques mois. Maintenant elle preferait se rendre en ville pour se nourrir puis rentrer dans la forêt pour dormir quelques heures avant d'aller se nourrir de nouveau pour aller se ballader un peu. Là, tout de suite, elle n'avait pas envie de dormir, elle se décida à faire une petite ballade dans les environs. Elle marchait, à allure humaine, le long des arbres, empruntant un sentier invisible. Eleanor écoutait chaque bruit, comme si celui-ci était nouveau pour elle, mais ce petit jeu ne dura que quelques instants. Elle finit par se laisser guider par ses instints vampirique et fonça à vitesse surhumaine à travers les arbres. Cela lui permettait d'oublier un peu sa routine si bien ancrée dans sa vie. Elle parcouru quelques kilomètres puis finit par faire demi-tour, reprenant le chemin à contre sens, suivant son odeur personnelle.

    En quelques minutes elle fut revenue au point de départ, elle s'arrêta avant de marcher un peu, cette fois-ci à vitesse humaine. Elle soupira legerement, un peu libere de ses soucis. Elle entendit du bruit, elle chercha l'origine, sans peur. Eleanor n'était pas vraiment le genre de gamine trouillarde, pour le moment. Elle devait trouver cette source de bruit, afin de pouvoir l'immobiliser. En effet, tant qu'elle ne la verrait pas, son don ne marcherait pas. Elle scrupta la forêt, observant chaque souche, chaque cime et chaque tronc d'arbre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♠ Hey , I am Administrateur
The Love is a Present


Féminin Cancer Cochon
Messages : 498
Date de naissance : 11/07/1995
Date d'inscription : 06/07/2009
Age : 22
Localisation : ;A ton avis ?
Humeur : Ca dépend de toi ! =D

Feuille de personnage
Liens:
Citation préférée:


MessageSujet: Re: « A monster in the forest [ PV Rosalie H. Cullen ]   Mar 8 Juin - 17:18

    Rosalie était posée sur le canapé devant la télé. On ne pouvait pas dire qu’elle était avachie, elle était bien trop gracieuse pour cela. Elle regardait une de ces séries pas vraiment intelligentes mais qui vous rendent malgré tout addicts qui passent généralement l’après-midi sur les chaînes du câble. Cette série là n’était pas très différente des autres, elle visait plus les adolescents que les adultes, Rosalie aimait la regarder malgré tout. Vous devez vous demander pourquoi, tout simplement car c’est la vie dont elle aurait rêvé, et s’imagine qu’elle aurait eu si UN imbécile n’avait pas fait l’idiot et ne lui avait pas tout gâché. Donc cette série ( Dont Rosalie ne connaissait toujours pas le nom car ça ne l’intéressait pas de le connaître), traitait d’amour, de trahison, de vengeance, de haine, d’amitié tout ça en passant par le mariage, les enterrements, la maternité … La jeune femme s’identifiait aux actrices s’imaginant que c’aurait donné exactement la même histoire si l’on avait fait de sa vie d’humaine une série.

    Le générique s’afficha et défila, c’était fini pour aujourd’hui. Rosalie se leva et alla dehors pour prendre l’air. Ca lui rappelait lorsqu’elle était jeune et que son père sortait tous les soirs pour fumer sa cigarette. Un jour, lorsqu’elle l’avait rejoint et lui avait demandé ce que ça faisait de fumer il lui avait répondu : « Si je fume tous les soirs ma cigarette, c’est parce que ça m’apaise et que tes gros soucis deviennent ensuite des broutilles. » Elle devait avoir sept ou huit ans lorsqu’il avait prononcé cette phrase, Rosalie s’en souviendrait toujours. Avec le temps et l’âge, elle avait conclut que fumer n’apaisait pas, ne rendait pas vos problèmes plus petit. Fumer vous rendait idiot et vous rendait lâche car finalement vos problèmes n’étaient pas plus petit ou ne disparaissait pas mais vous les repoussiez seulement pour plus tard.
    La blondinette se dirigeait vers les chaises du Jardin pour s’asseoir lorsqu’elle sentit une odeur étrangement familière à quelques kilomètres à la ronde. Elle se dirigea finalement vers la forêt et s’y engouffra.

    Quelques kilomètres plus loin, elle se stoppa net. L’odeur était plus forte à cet endroit précis, un hybride était passé par là, mais lequel ? Rosalie en connaissait trois dans cette ville et elle était loin de tous les avoir rencontrés ! Elle réfléchissait rapidement mais sûrement à qui cette odeur collait le plus pour voir si elle reconnaissait mais rien. Soudain, elle entendit des légers bruits de pas se rapprocher ; elle se cacha quelques arbres plus loin pour ne pas se faire repérer mais pour voir tout de même qui passait par là, près de leur villa.
    Quelques courtes secondes plus tard, une petite fille de sept, huit ou neuf ans d’apparence débarqua dans son champ de vision. Elle était mignonne, jolie. La petite fille avait l’air d’être seule ; si elle avait des parents, elle devrait savoir que la forêt de Forks n’est pas un lieu où les enfants de cet âge peuvent se balader à leur guise. Elle sortie de se cachette avec un léger craquement et se montra à la petite.

_________________
[list]
[list] ♥️ Emmett && Rosalie ♥️
[list]Un besoin évident de lui[/list:u]
[/list:u][/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
http://twilight--story.forumactif.org
avatar

♠ Hey , I am Eleanor Cullen
Beautiful and Wild girl


Féminin Messages : 212
Date d'inscription : 06/06/2010
Localisation : Dans les rues... pour chasser
Emploi/loisirs : La chasse à l'homme ?
Humeur : Assoifée


MessageSujet: Re: « A monster in the forest [ PV Rosalie H. Cullen ]   Jeu 10 Juin - 10:59

    Eleanor tournait la tête dans tout les sens à la recherche de quelque chose, de cette chose à vrai dire. Elle traquait son odeur, d’ailleurs, celle-ci ne se trouvait pas loin, quelques mêtres tout au plus. Cependant, Eleanor ne bougeait pas, attendant que son adversaire se dévoile. Elle n’était pas dans son élément, en effet, si la petite ne voyait pas son adversaire son don ne pouvait pas fonctionné, ce qui l’a laissé impuissante face à l’autre. Un craquement bref qu déjà la tête d’Eleanor était dirigé vers ce bruit. Une jeune blonde, la vingtaine, carrure mince, d’une taille envirronnant les 1 mètre 75. L’odeur de celle-ci laissa Eleanor en plein doute, c’était une vampire mais pourquoi des yeux couleurs miel ? Pourquoi n’avait elle pas des yeux rouges sang à vous glacer le sang ?

    Eleanor, déstabilisée, mit quelques secondes avant d’immobiliser la blonde. La petite plaça ses mains devant elle, comme-ci elle allait augmenter la puissance de ce don grâce à ce simple geste. Elle observa la jeune femme, figée dans une immobilitée parfaite. Elle la regarda, froidement avant de lui lâcher une simple phrase sur un ton glacial, cependant cela n’aurait certainement pas l’effet escompté, à cause de sa voix enfantine.

    - Qui es-tu ?

    Elle finit par relâcher la tête de cette femme, lui gardant ainsi le buste et les jambes immobiles afin que celle-ci puisse s’exprimer librement. Au moindre faux pas elle l’immobiliserait, et juste après il ne lui serait pas compliquer de la démembrer. Ce serait juste un jeu d’enfant. Elle observa la femme, un peu troublé. Les quelques vampires qu’elle avait eu l’honneur de rencontrer se trouvaient avoir les yeux rouges, couleurs sang. Quand à elle, la femme, elle avait des yeux couleurs miel, dont la pupille était entourée d’un fin fil d’or.

    En un geste gracieux, Eleanor se retrouva perché sur une branche à environ un mètre et demi du sol. Elle était agile, très agile pour son âge, cela était du à son expérience dans la forêt. Elle était faite pour vivre dans la forêt, au début ça avat été dur de s’y faire, mais très vite elle apprit les règles de bases, finnissant par vivre au jour le jour, satisfaisant ses besoins avec une barbarie et une sauvagerie hors du commun pour une fille de son âge.

    Elle détailla la femme du regard. Celle-ci n’était pas une nomade, comme ceux qu’elle avait déjà rencontrés, elle était trop bien habillée pour pouvoir se permettre de courir à travers plaines et forêts. Qu’était elle alors ? Ce pouvait-il qu’elle vive toujours dans la même ville ? C’était une idée bien farfelue pour notre jeune enfant. Elle, qui malgré son jeune âge, avait parcouru plusieurs centaines de kilomètres et qui possédait une sauvagerie non anodine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♠ Hey , I am Administrateur
The Love is a Present


Féminin Cancer Cochon
Messages : 498
Date de naissance : 11/07/1995
Date d'inscription : 06/07/2009
Age : 22
Localisation : ;A ton avis ?
Humeur : Ca dépend de toi ! =D

Feuille de personnage
Liens:
Citation préférée:


MessageSujet: Re: « A monster in the forest [ PV Rosalie H. Cullen ]   Jeu 17 Juin - 17:40

    Rosalie était sortie de sa cachette, à quelques mètres de la petite fille aux yeux rouges sang. Quelques millisecondes après s’être montrée, la jeune femme sentit ses membres se paralyser ; une sensation fort désagréable, surtout pour un vampire qui n’avait aucun pouvoir pour se défendre. Bella aurait pu la protéger avec son bouclier mental si elle avait été présente. Ce qui lui faisait le plus honte, c’était que la personne qui la paralysait ne devait dépasser les 8 ans. Elle regardait la petite dans les yeux. Elle affichait une certaine crainte, ce qui était compréhensible ; puis vu son jeune âge, ses yeux rouges sang et le fait qu’elle soit seule, elle ne devait pas connaître les vampires aux « yeux jaunes » autrement dit « végétariens ».

    La fillette la questionna sur son identité avec sa douce voix. Rosalie attendit de retrouver sa mobilité afin de répondre, ce qui ne vînt que quelques secondes plus tard.
    Elle retrouva la mobilité seulement au niveau de son visage, la jeune fille devait sûrement vouloir se protéger. Rosalie lui sourit gentiment et essaya de lui inspirer confiance.

    - Je m’appelle Rosalie. J’habite tout près d’ici.


    Elle laissa ses paroles s’enregistrer dans l’esprit de la fillette puis lui retourna la question.

    - Et toi qui es-tu ? Et que fais-tu toute seule ?


    Même si Rosalie ne la connaissait pas, le fait qu’elle se balade toute seule dans les bois de Forks l’inquiétait. La blondinette était bien placée pour le savoir car si la petite tombait sur une Ever numéro 2, ça risquait de mal se passer pour elle. Quoique, elle paraissait d’avoir un joli don qui l’aidait à ne pas se faire attaquer.

    Rosalie commençait à bouillonner intérieurement du fait qu’elle ne puisse faire aucun geste avec ses bras ou ses jambes. Elle aimait peu ne pas être maîtresse d’une situation qui pouvait s’avérer être dangereuse pour elle. Elle suivait la jeune fille du regard, elle était en même temps étonnée car elle ne s’attendait vraiment pas à tomber sur une petite fille aussi exceptionnelle et énervée car c’est elle qui en faisait les frais.

    Après quelques énièmes secondes, Rose décida de tenter le coup.

    - Tu ne pourrais pas me rendre ma mobilité, car être paralyser n’est vraiment pas un cadeau. Je te jure que je ne te veux aucun mal.


_________________
[list]
[list] ♥️ Emmett && Rosalie ♥️
[list]Un besoin évident de lui[/list:u]
[/list:u][/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
http://twilight--story.forumactif.org
avatar

♠ Hey , I am Eleanor Cullen
Beautiful and Wild girl


Féminin Messages : 212
Date d'inscription : 06/06/2010
Localisation : Dans les rues... pour chasser
Emploi/loisirs : La chasse à l'homme ?
Humeur : Assoifée


MessageSujet: Re: « A monster in the forest [ PV Rosalie H. Cullen ]   Sam 19 Juin - 16:47

    Eleanor garda ses mains face à Rosalie, de façon à maintenir correctement son pouvoir, certes elle n'en avait pas vraiment besoin mais cela lui donnait l'impression d'augmenter la puissance de son don. Elle écouta la jeune femme tout en restant perchée sur sa branche, accroupie. Ainsi elle s'apellait Rosalie, elle ne pouvait pas vraiment dire si c'était un nom commun ou pas, n'ayant aucune relation avec d'autres personnes. Elle ... habite ? Effectivement elle n'était pas nomade comme tout les vampires qu'elle avait rencontré pendant sa courte vie. C'était un concept qui dépassait un peu Eleanor, habitué à vivre au jour le jour dans la forêt.

    Elle hésita à lui répondre, n'ayant pourtant toujours pas rendue la mobilité à cette Rosalie. Après tout, elle ne la connaissait quà peine, mise à part son prénom elle ne savait rien d'autre. Elle se décida tout de même à lui répondre.

    - Eleanor. Je vis ici.

    En disant cela elle avait fait un lèger geste evasif en designant la forêt, gardant son autre main en face de Rosalie. Elle avait toujours appris à devenir le maître de la situation, le seul moyen qu'elle avait trouvé pour survivre dans ce monde quelques peu anormale. D'ailleurs, elle avait bien experimenter son don, ayant même appris à étendre son don sur plusieurs personnes, le seul problème c'est qu'elle se fatiguait assez vite lors de cette utilisation spécifique de son don. Elle fut surprise que Rosalie eut le courage de lui demander de lui rendre sa mobilité, la plupart des gens tentant d'utiliser leur don contre Eleanor. En effet, il était plus dur pour les personnes ayant un don physique de l'utiliser, beaucoup de personnes avaient besoin d'un geste pour déclencher leur don.

    Eleanor baissa ses mains, relachant au passage Rosalie. Elle garda un oeil attentif sur la jeune femme, tout en restant perchée sur sa branche. De toute manière, à en voir la réaction de Rosalie face à son don, celle-ci ne devait pas avoir de don, sinon elle l'aurait utilisé avant de demander si gentillement à Eleanor de le faire. Elle ne savait ni quoi faire ni quoi dire, n'ayant jamais rencontrée une telle situation. Elle ne devrait pas s'attarder dans la forêt des heures, son heure de chasse allait bientot arrivée. Eleanor avait une préférence pour le soir ni trop tôt ni trop tard afin d'avoir du choix dans ses victimes. Generalement elle se tenait à une victime tout les 2-3 jours, un peu beaucoup tout de même, mais son corps en pleine croissance en réclamait toujours plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♠ Hey , I am Administrateur
The Love is a Present


Féminin Cancer Cochon
Messages : 498
Date de naissance : 11/07/1995
Date d'inscription : 06/07/2009
Age : 22
Localisation : ;A ton avis ?
Humeur : Ca dépend de toi ! =D

Feuille de personnage
Liens:
Citation préférée:


MessageSujet: Re: « A monster in the forest [ PV Rosalie H. Cullen ]   Sam 19 Juin - 17:49

    Eleanor ? Quel beau prénom féminin ! Il faisait un peu majestueux, si la personne qui le portait était jolie et le portait bien, elle pouvait paraître aussi gracieuse qu’une princesse. Enfin c’était ce que Rosalie en pensait. Bien sûr la petite fille le portait bien, sûrement mieux que n’importe qui avec son air fragile et naïf d'enfant.
    La jeune femme fut intriguée par le « Je vis ici. ». Comment pouvait-elle vivre ici ? Et toute seule apparemment ! Peut-être sous-entendait-elle seulement qu’elle était nomade et qu’elle se baladait au gré de ses envies. Enfin, si c’était le cas, Rosalie s’inquièterait pour Eleanor ; car malgré son don, elle n’était pas protégée de tout et de tout le monde. Surtout vu la tonne de vampire qui traînassaient dans les environs. Cela dit, la plupart ne paraissait pas très dangereux même pour une petite hybride.

    - Comment ça tu vis ici ? Demanda-t-elle curieusement et de sa voix la plus douce. Tu vis toute seule ?

    Eleanor avait l’air surprise qu’elle lui demande de relâcher son emprise, comme si d’habitude ça ne se passait pas comme ça. Rosalie sentit après sa demande ses muscles redevenir mobiles. Elle allait enfin pouvoir se détendre un peu. Même si Eleanor n’avait pas l’air féroce, il valait mieux rester sur ses gardes, c’était toujours plus prudent.

    Rosalie avait une délicieuse envie d’approcher la fillette et la voir de plus près ; elle regardait Eleanor et ne voulait pas l’effrayée, car sinon elle finirait de nouveau paralysée et ça c’était HORS DE QUESTION. Elle resta donc là où elle se tenait mais continuait de la fixer discrètement. Peut-être devrait-elle l’amener à la villa juste pour qu’elle prenne une douche, car elle n’était pas très propre. C’était ça l’inconvénient d’être nomade, cela dit on pouvait aussi se laver dans les rivières ou mers …

    La blondinette observa plus attentivement les yeux de la fille. Ils étaient bien rouges, ce qui signifiait qu’elle avait faim, enfin dire qu’elle était assoiffée serait plus juste. Rosalie espérait qu’il ne viendrait pas à l’idée à un humain de faire un tour dans les parages car elle n’avait pas très envie d’empêcher une inconnue de boire le sang d’un être humain devant elle. C’était un spectacle auquel elle ne tenait vraiment pas à assister.

_________________
[list]
[list] ♥️ Emmett && Rosalie ♥️
[list]Un besoin évident de lui[/list:u]
[/list:u][/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
http://twilight--story.forumactif.org
avatar

♠ Hey , I am Eleanor Cullen
Beautiful and Wild girl


Féminin Messages : 212
Date d'inscription : 06/06/2010
Localisation : Dans les rues... pour chasser
Emploi/loisirs : La chasse à l'homme ?
Humeur : Assoifée


MessageSujet: Re: « A monster in the forest [ PV Rosalie H. Cullen ]   Sam 19 Juin - 23:33

    Eleanor dévisagea la jeune blonde, elle n'avait pas vraiment l'air dans son élément et cela rassura Eleanor qui se doutait donc qu'elle maîtrisait la situation. Eleanor n'était pas vraiment facile à vivre, si elle n'était pas d'accord sur quelque chose elle vous le faisait savoir et si elle n'était pas maître de la situation elle y remédier vite. Elle resta accroupie sur sa branche, ses mains posées sur celle-ci mais sans vraiment servir à quelque chose.

    - Je vis dans la forêt, toute seule.

    Elle regarda celle-ci, elle aimait la forêt, c'était un des rares lieux où elle se sentait bien et elle y avait appris à vivre au fil des années. D'ailleurs, elle avait une agilité hors du commun, la forêt c'était son élément et il n'était pas dur de le remarquer. Eleanor réfléchit, si la jeune femme vivait ici, elle ne devait pas vraiment y vivre seule, il n'y avait pas vraiment d'interêt à cela.

    - Tu vis seule ?

    Elle n'avait pas pu empêcher cette question de sortir, de toute manière, quoiqu'il se passe Eleanor rattraperait la situation rapidement. Elle observa la jeune femme et plus particulièrement ses yeux. Cela la troublait réelement et elle avait envie d'en savoir les réponses, elle ne laissa pas le temps à Rosalie de répondre à la question d'il y a deux secondes.

    - Et tes yeux ?


    Elle commençait à être assoiffée, d'ailleurs ces yeux n'allaient pas tarder à virer au noir d'encre et d'ici quelques temps elle devrait quitter cette jeune femme pour aller se nourrir, quoiqu'en dise cette jeune femme. Tout au pire elle tenterait de l'immobiliser le plus longtemps possible, s'enfuyerait pour aller chasser et relacherait celle-ci si ce n'était pas déjà fait. C'était un bon plan. Elle se voyait déjà faire son petit massacre quotidien dans la petite bourgade où elle venait d'arriver. Eleanor avait besoin d'énormément de sang, personne ne savait pourquoi et personne ne voulait le savoir, c'était son organisme qui était ainsi. D'ailleurs, contrairement à beaucoup de vampire, ses yeux ne viraient pas au noir en quelques heures mais quelques minutes pouvaient suffir si elle pensait trop à la chasse. C'est pour cela qu'elle chassait trop les humains et son corps en réclamait plus, espéce de cercle visieux. Elle voyageait donc beaucoup, evitant ainsi de désimer une ville entière. A vrai dire, elle n'avait jamais eu de réel problème à cause de ses chasses à l'homme, generalement elle partait bien avant d'attirer des soupçons mais les rumeurs allaient bon train, sur le monstre blond qui rodait dans le nord américain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♠ Hey , I am Administrateur
The Love is a Present


Féminin Cancer Cochon
Messages : 498
Date de naissance : 11/07/1995
Date d'inscription : 06/07/2009
Age : 22
Localisation : ;A ton avis ?
Humeur : Ca dépend de toi ! =D

Feuille de personnage
Liens:
Citation préférée:


MessageSujet: Re: « A monster in the forest [ PV Rosalie H. Cullen ]   Dim 20 Juin - 17:15

    La conversation se déroulait sans que Rosalie bouge d’un poil, elle ne voulait risquer sous aucun prétexte de se retrouver paralyser. C’est un don prometteur. Donc, les deux filles se contentaient de se regarder mutuellement avec une distance de sécurité entre elles deux. Bien que même si Rosalie tentait une attaque ou essayait de s’enfuir, Eleanor contrôlerait parfaitement la situation. Pour une fois Rosalie, ne pouvait même pas être maîtresse de la situation, ce qui lui déplaisait au plus haut point.

    Alors comme ça, elle vivait dans la forêt, c’était donc bien un vampire nomade. Des petites de son âge, hybrides, il devait y en avoir quelques unes. Ils arrivaient à naître, puis tuaient leur mères biologiques tellement ils sont assoiffés à leur naissance, puis se baladent tout seul en attendant qu’ils rencontrent quelqu’un qui veuille bien les prendre en charge. Eleanor se trouvait peut-être dans ce cas-là. …

    - Tu vis toute seule depuis ta naissance ?


    Au risque de paraître effrontée, Rosalie était trop curieuse pour s’arrêter de poser des questions. L’histoire d’Eleanor l’intriguait énormément. Elle n’avait pas encore connu, une pareille situation, c’était nouveau, et c’était ce qu’elle cherchait en restant là à continuer la conversation.

    - Non, je ne vis pas seule.


    Elle laissa quelques secondes de silence pour que ses paroles s’imprègnent bien dans l’esprit de l’hybride puis continua :


    - Je vis avec « mes parents adoptifs », mon mari et quatre autres vampires qui ont mon âge. Avec également deux filles, des hybrides comme toi qui sont les enfants d’un de mes « frères ». On est beaucoup, je sais.


    Rosalie, ne savait pas trop comment qualifier tout ce petit monde, elle considérait bien sûr Carlisle et Esmée comme ses parents adoptifs. Nessie et Mallaury comme ses nièces ; puis tous les autres comme des frères et sœurs à part son mari, Emmett. La petite aussi paraissait intriguée sur Rosalie, et ses yeux par exemple. Tout ça devait également être nouveau pour la fillette. La couleur de ses yeux ? Oui, ils étaient plus discrets lorsqu’on était végétarien que lorsqu’on était omnivores. Ce qui était plutôt un avantage pour leur intégration parmi les humains. Les yeux rouges auraient trop attirés les soupçons.

    - Je n’ai pas le même régime alimentaire que toi. Je ne me nourris exclusivement que de sang animal. D’où la couleur plutôt discrète de mes yeux. Mais tout comme toi, mes yeux s’assombrissent lorsque j’ai faim. Tout comme maintenant pour toi.


    A force de l’observer, Rosalie avait remarqué que les yeux d’Eleanor viraient au noir. Elle n’avait pas dû se nourrir depuis plusieurs jours. Enfin, pas tant que ça. Quand ils sont petits les hybrides ont besoin de plus boire que lorsqu’ils sont plus âgés, comme pour les humains. C’est ça la croissance, à cet âge là ! Tout cela pour dire que leur conversation n’allait sûrement pas durer des heures.

_________________
[list]
[list] ♥️ Emmett && Rosalie ♥️
[list]Un besoin évident de lui[/list:u]
[/list:u][/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
http://twilight--story.forumactif.org
avatar

♠ Hey , I am Eleanor Cullen
Beautiful and Wild girl


Féminin Messages : 212
Date d'inscription : 06/06/2010
Localisation : Dans les rues... pour chasser
Emploi/loisirs : La chasse à l'homme ?
Humeur : Assoifée


MessageSujet: Re: « A monster in the forest [ PV Rosalie H. Cullen ]   Dim 20 Juin - 23:36

    Eleanor se mit debout sur sa branche, elle n'aimait pas rester immobile. Elle se contenta de faire quelques pas agile sur la fine branche sans lâcher Rosalie du regard. On ne sait jamais ce qui peut passer par la tête d'une blonde (Razz) surtout lorsque celle-ci est une vampire. Eleanor n'était pas le genre de personne qui détourne le regard lorsqu'on la regarde avec trop d'insistance.D'ailleurs peu de personnes s'y tente, sauvé par une espece de sixième sens.

    - Oui, depuis toujours. Je suis née dans la maison de ma ...mère et...


    Elle se tut, elle se rapellait plus que bien le massacre qu'elle avait fait dans l'orphelinat où elle s'était retrouvée. Vingt-six vies humaines dont dix-neuf bébés. De plus, elle avait hesité à dire « ma mère », n'ayant voué aucun lien maternel avec celle-ci.

    Elle ne comprenait pas cette curiosité de la part de Rosalie, non pas que cela la dérangeait, mais plutôt qu'elle ne pensait pas que c'était si interressant à savoir. N'y avait il pas d'autre enfants comme elle dans les forêts ? Elle n'aurait pas su y répondre, n'en ayant jamais rencontré mais elle était certaine qu'il en existait d'autres.

    Rosalie n'était pas seule, quoi elle vivait avec une autre personne ? Eleanor n'eut pas le temps de réfléchir plus longtemps à cette hypothése que Rosalie lui avait déjà fait le détail de cette famille. Ainsi ils étaient ... 10 ?! Comment cela était-il possible ? En plus de cela ils vivaient sous le même toit si elle avait bien compris. Comment 10 vampires pouvaient se cottoyer jours et nuits sans que cela n'éclate en pujilat. Eleanor était plus que curieuse.

    Quand Rosalie lui répondit à sa question sur ses yeux, Eleanor eut une grimace plus que prononcée. Comment pouvaient ils refuser un nectar si délicieux qu'étaient le sang humain ? C'était contre-nature, elle n'y voyait aucun intêret. Eleanor était quelque peu choquée que plusieurs personnes s'adonnent à ce sacrifice alimentaire. Elle ne vivait que pour se nourrir, n'ayant rien d'autre à faire de ses longues journées.

    - Mais... pourquoi ?


    Eleanor s'était raccroupie sur sa branche juste après avoir posé sa question. Elle ne comprenait pas réelement le sens de ce sacrifice. Quel était l'intêret de courir après une biche ou un puma ? Aucun... Il était bien plus drôle aux yeux d'Eleanor de courir après un humain et de l'utiliser comme dîner. En parlant de nourriture, la gorge d'Eleanor commençait à faire des siennes et comme l'avait fait remarquer Rosalie, ses yeux étaient certainement noir d'encre.

    - Je vais devoir aller chasser... bientôt.


    D'ici quelques jours elle devrait quitter cette ville car elle aurait certainement vider une bonne quinzaine de corps puis maquiller cela par une série de crime. De nombreuses personnes reconnaîtrons la signature du monstre blond. Un bras croisé, l'autre le long du corps, aucun indice mise à part une morsure sur le cou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♠ Hey , I am Administrateur
The Love is a Present


Féminin Cancer Cochon
Messages : 498
Date de naissance : 11/07/1995
Date d'inscription : 06/07/2009
Age : 22
Localisation : ;A ton avis ?
Humeur : Ca dépend de toi ! =D

Feuille de personnage
Liens:
Citation préférée:


MessageSujet: Re: « A monster in the forest [ PV Rosalie H. Cullen ]   Mar 22 Juin - 17:31

    [ Hors Jeu : J’aime ton humour Wink ]

    Les deux filles ne cessaient de se regarder. Aucune ne pouvant se résoudre à baisser la garde, elles se surveillaient mutuellement depuis le début de leur rencontre.
    Rosalie l’écoutait avec toujours autant d’attention, pour une fois qu’elle s’intéressait vraiment à quelque chose et qu’elle y mettait un peu d’enthousiasme. La jeune femme fut un peu surprise lorsqu’Eleanor lui répondit, elle s’y attendait mais disons qu’elle aurait préféré entendre autre chose. Alors comme ça, sa mère avait été enceinte, elle avait mené sa grossesse à terme puis son bébé, celui qu’elle aurait aimé de tout son être et protégé de tout le monde l’avait tué. Elle trouvait cela tellement triste, ces pauvres femmes qui au début croyaient attendre un enfant « humain » et se retrouvait avec un mini-monstre. Quelle déception ! Mais la nature est ainsi faite, et ainsi va la vie.

    Peut-être, qu’après tout, la petite s’en voulait ; mais il était possible aussi qu’elle n’ait aucun remords comme après tout elle n’avait eu aucune affinités avec. Donc, elle était toute seule depuis sa naissance. Et pourquoi son père n’était-il pas resté avec ?! Tous les mêmes ces vampires, ils aiment les humaines mais même pas capable d’élever leurs mini-monstres par la suite. Rosalie se qualifiait elle-même et toute sa race, de monstres, mais ça ne l’empêchait pas de s’aimer comme elle était, même si elle aurait largement préféré autre chose, une autre vie.

    Un des plus grands rêves de Rosalie pour cette terre et l’humanité, c’est que chaque enfant sur terre ait des parents, qu’il ne grandisse pas seul, sans repères, ni personne pour l’aider à grandir et comprendre la vie. Elle voulait de tout son cœur aider cette petite … Mais encore faudrait-il que la petite lui fasse un minimum confiance pour la suivre et pour laisser Rosalie l’aider.

    - Je vois.


    Elle ne voyait pas quoi rajouter. Elle voulait lui proposer son aide, de venir rencontrer les Cullen à la villa, mais elle ne savait pas comment lui dire. Ca ne voulait pas sortir de sa bouche, ça restait bloquer au fond de la gorge. Donc, elle avait un air hésitant et ça se voyait pas mal.

    Rosalie ne savait pas ce qu’Eleanor demandait exactement. Elle n’avait pas compris le sens de sa question. Pourquoi elle se nourrissait de sang animal ? Pourquoi elle vivait avec autant de vampires sans qu’il ‘y ait de dégâts ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Rosalie choisit de répondre à celle sur sa façon de vivre. C'est-à-dire, pourquoi ils étaient autant, comment ils faisaient …

    - En étant « végétarien » on est moins agressif et on tolère plus de choses. On peut donc vivre plus nombreux sans s’entretuer. Ca te dirait de faire un tour chez moi pour rencontrer tout le monde ?


    Elle ne voulait pas intimider ou gêner Eleanor.

    - Tu n’es pas obligée …


    Rosalie ne voulait surtout pas mettre fin à cette conversation. Une idée éclaire lui traversa l’esprit, mais elle n’osait pas non plus le proposer à la petite sachant très bien qu’elle refuserait clairement. Pour une fois, ce qui arrivait occasionnellement Rosalie n’était pas sûre d’elle, et ça se voyait aussi bien intérieurement que extérieurement. Mais elle se lança tout de même, elle n’avait strictement rien à perde, de toute façon.

    - Tu ne voudrais pas essayer de boire du sang animal ? Ca ne te coûterais rien ?


_________________
[list]
[list] ♥️ Emmett && Rosalie ♥️
[list]Un besoin évident de lui[/list:u]
[/list:u][/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
http://twilight--story.forumactif.org
avatar

♠ Hey , I am Eleanor Cullen
Beautiful and Wild girl


Féminin Messages : 212
Date d'inscription : 06/06/2010
Localisation : Dans les rues... pour chasser
Emploi/loisirs : La chasse à l'homme ?
Humeur : Assoifée


MessageSujet: Re: « A monster in the forest [ PV Rosalie H. Cullen ]   Mer 23 Juin - 14:16

[ Hors-Jeu : Mon humour débile oui xD ]


    Eleanor repoussa une de ces méches blondes derrière son oreille. Blonde c'était vite dit vu l'état où ceux-ci se trouvaient, disons que ses cheveux ressemblaient plus à une tignasse blonde avec feuilles incorporées. Depuis le temps qu'elle vivait dans la forêt elle avait appris à y dormir, à s'y amuser et à s'y laver. Elle se lavait dans une petite rivière où l'eau lui arrivait aux hanches, malgré la froideur de l'eau elle avait appris à s'y faire si bien qu'elle avait fini par ne plus ressentir beaucoup le froid. Bien sûr, on ne pouvait pas dire qu'elle faisait tout dans la forêt, puisqu'elle mangeait en ville.

    Cependant, elle faisait attention de ne pas traîner en ville, elle savait qu'elle n'était pas connu de la société, personne n'ayant pris soin de faire un acte de naissance à celle-ci. Puisque lorsqu'elle avait fait son massacre à l'orphelinat, ils n'avaient pas encore eu le temps de l'emmener chez un médecin pour toutes les paperasses sanitaires.

    Eleanor continua de dévisager la belle blonde, se demandant pourquoi elle n'avait pas choisi un moyen de se nourrir bien plus facile, meilleur au goût autant qu'a l'amusement. Elle plongea ses yeux dans les siens, nullement destabilisée par ce geste, tout en écoutant sa réponse à ce propos.

    Aller là-bas ? Elle ferait tâche avec ses yeux rouges sang, même si elle n'en avait pas grand-chose à faire. Mais à vrai dire elle ne savait pas quoi répondre, partagée entre deux choix. Celui d'aller là-bas au risque de passer pour une sauvage et celui de rester ici en ignorant sa rencontre avec Rosalie à se nourrir d'humains. Remarque, elle avait un don suffissament puissant pour pouvoir s'enfuir au moindre danger. Elle mit quelques minutes à se décider, quand sa gorge se reserra, lui rapellant au passage qu'il y avait quelque chose de plus important à rassasié que sa curiosité.

    - Ca pourrait se faire, mais je dois vraiment chasser maintenant.


    Elle avait dit presque comme une supplication même si ce n'était pas son genre. Elle n'avait pas l'habitude de laisser sa soif prendre de telles ampleurs et elle devait se retenir pour ne pas courir jusqu'au premier humain qui lui tombe dessus.

    Elle fut surprise par la question de Rosalie, laissant son visage imprimée une grimace de dégout. Même sans essayer, elle avait suffissament vécu dans la forêt pour savoir que l'odeur des animaux empestait à un point trop haut pour Eleanor, alors boire de leurs sangs serait vraiment quelque chose de dégoutant au possible.

    - Je crois que je préfére les humains...


    Elle réfléchit quelques instants, ses yeux noirs luisant avec la luminosité des lieux constratant avec son teint blafâtre .

    - Tu peux m'attendre ici sinon ? J'en ai pas pour longtemps.

    Deux-trois victimes seraient suffissant pour affronter une bande de vampires humanisés. Une bonne quinzaine de litres suffiraient tout aussi à lui permettre d'utiliser son don au cas où. Elle n'avait jamais tenté d'utiliser son don sur une dizaine de personnes, vampires qui plus est. Mais bon, la dernière fois elle avait immobilisé 6 nomades, ça ne devrait pas poser de problème si sa chasse était fructueuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♠ Hey , I am Administrateur
The Love is a Present


Féminin Cancer Cochon
Messages : 498
Date de naissance : 11/07/1995
Date d'inscription : 06/07/2009
Age : 22
Localisation : ;A ton avis ?
Humeur : Ca dépend de toi ! =D

Feuille de personnage
Liens:
Citation préférée:


MessageSujet: Re: « A monster in the forest [ PV Rosalie H. Cullen ]   Sam 26 Juin - 12:16

[ Hors-Jeu : N’importe quoi. Ca donne une touche un peu comique … ]

    Après sa proposition annoncée à haute voix, Rosalie voyait qu’Eleanor ne savait pas trop, elle hésitait, mais elle ne paraissait pas déstabilisée pour autant. Elle devait sûrement peser le pour et le contre. Après tout, tout ça n’était qu’étranger et nouveau pour elle, il était normal qu’elle se sente un minimum en danger ou qu’elle ne s’emballe pas directement. Cela signifiait qu’elle était assez mûre pour son âge, car beaucoup d’enfants même hybrides ne pensent pas aux conséquences de leurs actes. On ne peut pas leur en vouloir, on a tous été comme ça à un moment dans sa vie, même si chez certains ce moment semble s’éterniser.

    Lorsqu’elle accepta enfin (si l’on pouvait dire cela comme ça), Rosalie sourit, elle ressentait une sorte d’excitation qu’elle n’avait encore jamais éprouvée auparavant. Si la petite devait chasser, Rosalie aurait bien envie de l’accompagner et encore plus d’essayer de lui faire boire pour changer du sang animal. Elle pourrait au moins essayer ça ne lui coûterait rien même si c’est bien moins meilleur que le sang humain. Les Cullen, et par conséquent Rosalie se devait d’essayer de ramener des vampires à leurs causes pour protéger leur espèces, ainsi que les humains par la même occasion.

    Rosalie sentait la soif que la soif d’Eleanor commençait à prendre le dessus sur elle. Elle ne pouvait résister encore bien longtemps et Rosalie ne voulait pas le retenir. Plus vite Eleanor se nourrissait, plus vite elle accompagnerait la jeune femme à la Villa pour rencontrer les Cullen.
    Le dégoût sur le sang animal fit rire intérieurement Rosalie.

    - Je te conseille d’essayer les animaux. C’est plus sain pour nous.


    Elle fit une pause comme à son habitude puis continua.

    - Je ne veux pas te retenir plus longtemps. Alors va chasser ce que tu veux, je ne veux pas le savoir et reviens vite pour que je puisse te présenter aux autres.


    Au fond d’elle, Rosalie voulait garder un minuscule espoir qu’Eleanor s’essaye au sang animal. Elle voulait croire qu’il y avait un peu de curiosité pour tenter quelque chose de nouveau et en même temps de bon sens comme Rosalie lui avait annoncé que c’était plus sain pour les vampires de boire du sang animal. A force ça les rendait, plus fort, ils se contrôlaient mieux.

    Les yeux noirs de la petite ne cessaient de s'assombrir, il était en effet temps qu’elle aille assouvir sa faim. Elle se sentirait mieux après un repas consistant.

    - D’accord. Je t’attends mais ne prends pas très longtemps.


    Rosalie l’attendrait. Peut-être bien qu’elle pourrait l’aider, ou peut-être pas. Ca valait le coup d’essayer. De toute façon, elle pouvait se permettre de perde du temps, car dans son cas elle en avait à revendre. Et puis, c’était pour la bonne cause. Permettre a une petite fille de rentrer dans le droit chemin. On y arrive mieux petit, c’est plus facile car on a moins eu le temps de se familiariser avec son mode de vie. Vivre trois ans en se nourrissant de sang animal ou vingt ou cinquante ans ce n’est pas tout à fait pareil …

_________________
[list]
[list] ♥️ Emmett && Rosalie ♥️
[list]Un besoin évident de lui[/list:u]
[/list:u][/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
http://twilight--story.forumactif.org
avatar

♠ Hey , I am Eleanor Cullen
Beautiful and Wild girl


Féminin Messages : 212
Date d'inscription : 06/06/2010
Localisation : Dans les rues... pour chasser
Emploi/loisirs : La chasse à l'homme ?
Humeur : Assoifée


MessageSujet: Re: « A monster in the forest [ PV Rosalie H. Cullen ]   Sam 26 Juin - 16:31

    Eleanor était legerement crispé sur la branche, elle n'avait jamais laissé sa soif prendre une ampleur si forte et la douleur dans sa gorge commençait à lui imprimer un visage legerement torturé. Le sang animal ? Elle n'avait pas vraiment envie d'y goûter même si une part de curiosité avait pris place dans le "pour" de la nourriture animale. Cependant le contre avait encore bien le dessus avec le gôut bien meilleure des humain, l'amusement qu'Eleanor ressentait à chaque chasse et la force surhumaine qui l'habitait lorsqu'elle s'en nourrissait.

    Une grimace comprise entre la douleur et le dégout se dessina sur le visage blanchâtre d'Eleanor. Elle hésitait, ayant tout de même envie de goûter cela ne l'engageant en rien. Après tout, elle était encore libre de ses choix et avait souvent le contrôle de la situation.

    Après que Rosalie lui ait dit qu'elle l'attendrait, Eleanor sauta de sa branche pour atterir quelques mètres plus loin avec une certaine grâce. Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle allait chasser, tentant tout au mieux de faire un mix des deux "menus". Elle observa Rosalie, les yeux sombres comme jamais.

    - Je me depêche.


    Eleanor avait un instinct de la traque très particulier. Il lui suffissait de quelques minutes en compagnie de quelqu'un pour pouvoir le retrouver en suivant le chemin que celui-ci avait emprunté. C'était le cas de Rosalie, même si celle-ci partait et que Eleanor avait envie de la revoir, cela ne serait pas trop compliqué.

    Elle jetta un dernier coup d'oeil à Rosalie avant de se jetter à vitesse vampirique dans la forêt en direction de la ville. Brusquement, le bruit d'un cerf se fit entendre et Eleanor s'arrêta pour écouter les battements de coeur de celui-ci. A vrai dire ça puait... Il ne fallait pas se mentir, il fallait être sacrement fort pour passer au-delà de cette odeur pour pouvoir la chasser. Malgré cela Eleanor tenta le tout pour le tout.

    Elle reprit sa course mais en direction du cerf, lui sautant dessus en une fraction de seconde. Elle n'eut pas à chercher longtemps la jugulaire, le point où le sang circulait le plus vite et elle se contenta de plonger ses dents dans celle-ci arrachant les poils du cerf. Déjà rien que les poils la dégoutait, c'était bien mieux de poser ses dents sur une peau lisse que sur ça. Elle aspira le sang un millième de seconde avant de repousser le cerf aggonnisant.

    - Degoutant... Pouah


    Elle tira la langue, un air dégouté. C'était affreussement mauvais. Elle n'aurait pas le courage de finir le pauvre animal. Elle reprit donc la direction de la route, un goût affreux dans la bouche.

    Arrivée sur la grande route de Forks, il ne lui fallut pas longtemps pour trouver des humains seuls. Elle fixa un jeune homme, à peu près 18 ans, les cheveux bruns et de taille normale. Comme à son habitude, elle reprit un visage d'enfant angélique puis tenta de prendre une voix des plus enfantines.

    - Monsieur ?


    Celui-ci s'avança vers elle et un sourire satisfait s'afficha sur le regard de la jeune enfant. Plaçant sa main droit en face d'elle, elle immobilisa le jeune homme et le tira en une fraction de seconde dans la ruelle sombre derrière elle. L'avantage, c'est qu'il ne pouvait pas crier et il suffit à Eleanor de planter ses dents eclatantes dans le cou de celui-ci.

    Le liquide chaud était mille fois meilleure que celui du cerf, à tel point qu'Eleanor en avait des frissons de plaisir. Il ne lui fallut que 3 secondes pour vider le corps du jeune homme mais cela ne la satisfaisait pas entièrement et elle répéta la même chose sur une femme d'une trentaine d'année.

    Ayant fini son repas, elle se dirigea dans la forêt, baissant le regard sur ses pieds pour éviter les problèmes. Mise à part être albinos, il était assez dur d'avoir des yeux rouges éclatants. Elle revint à la lisière de la forêt, reprenant une vitesse plus vampirique pour rejoindre Rosalie. Elle avait du être absente une petite dizaine de minutes, à peine. Elle suivit la trace de Rosalie sans trop de mal pour arriver juste à côté d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♠ Hey , I am Administrateur
The Love is a Present


Féminin Cancer Cochon
Messages : 498
Date de naissance : 11/07/1995
Date d'inscription : 06/07/2009
Age : 22
Localisation : ;A ton avis ?
Humeur : Ca dépend de toi ! =D

Feuille de personnage
Liens:
Citation préférée:


MessageSujet: Re: « A monster in the forest [ PV Rosalie H. Cullen ]   Dim 27 Juin - 14:05

    La jeune femme regardait la petite descendre gracieusement de son arbre. Elle la regardait s’en aller chasser le plus rapidement possible. Rosalie espérait qu’elle n’attendrait pas trop longtemps non plus. La patience n’a jamais été son point fort. Si bien que étant petite, lorsque Noël approchait elle mettait le réveil à une heure du matin et réveillait tout le monde pour ouvrir ses cadeaux. Ses parents ne la disputaient pas pour ça car c’était une période de fête et qu’elle ne faisait ça qu’une seule fois dans l’année.
    Elle sortit son téléphone portable de sa poche de pantalon et l’alluma. Elle chercha dans son répertoire tous les membres de sa famille puis appuya sur la touche « écrire un message ».


    « Salut. Je suis dans la forêt, j’ai rencontré une petite hybride que j’aimerais ramener à la maison dans une quinzaine de minutes. »


    Elle le relut une fois, deux fois, puis décida finalement de ne rien envoyer. Ca faisait encore plus débile, surtout vu ce qu’elle écrivait. De toute façon, il y aura forcément quelqu’un, du moins elle l’espérait. De toute façon, s’il n’y avait personne, elles attendraient.

    Rosalie attendait la jeune femme, cela devait faire trois ou quatre minutes qu’elle s’était enfuie. Elle s’avança vers l’endroit où s’était posée la petite fille avant de partir et s’y posa à son tour avec toute la grâce possible qu’un vampire possède. Elle se demandait ce que la petite avait finalement choisit de chasser. Sûrement l’humain car le sang animal n’est vraiment pas appétissant comparé au sang humain. L’odeur n’est même pas comparable. Rosalie n’avait eu la chance ou la malchance de ne tuer que très peu d’humains. Et ceux qu’elle avait pu tuer n’avait été que dans le but de se venger et pas par désir de se nourrir de leur sang.

    Voilà, un peu moins de dix minutes qu’Eleanor était partie. Rosalie l’attendait sagement toujours perchée. Après quelques secondes, elle la sentait s’approcher. Elle avait été plutôt rapide pour sa chasse et ne devait pas être allée bien loin. Rosalie descendit de son « fauteuil » et remis ses habits correctement. Elle ferma les yeux puis les rouvrit en trouvant la petite à ses côtés. Elle la regarda dans les yeux et elle sut de suite ce que la petite avait choisit comme nourriture. Mais elle n’en fut pas tellement étonnée. Après tout, vu son âge et son mode de vie, ce n’était pas facile.

    - Bon, on peut y aller, tu es prête ? lui demanda-t-elle gentiment.

    Rosalie commençait à avancer sans même attendre sa réponse et se dirigea droit vers la villa qui n’était qu’à quelques centaines de mètres.


_________________
[list]
[list] ♥️ Emmett && Rosalie ♥️
[list]Un besoin évident de lui[/list:u]
[/list:u][/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
http://twilight--story.forumactif.org
avatar

♠ Hey , I am Eleanor Cullen
Beautiful and Wild girl


Féminin Messages : 212
Date d'inscription : 06/06/2010
Localisation : Dans les rues... pour chasser
Emploi/loisirs : La chasse à l'homme ?
Humeur : Assoifée


MessageSujet: Re: « A monster in the forest [ PV Rosalie H. Cullen ]   Dim 27 Juin - 14:51

    Eleanor remontait les petits chemins sinueux de la forêt, suivant l'odeur qu'elle avait laissé en quittant la forêt il y a quelques dizaine de minutes. Elle se sentait plus que bien après sa chasse, courte certes puisqu'elle n'avait pas vraiment eu le temps de choisir l'humain du jour, celui qui sentait le plus bon. Aujourd'hui, elle s'était contentée de choisir au hasard les gens qui passaient devant elle. Mais elle n'avait pas vraiment voulu laisser patienter Rosalie trop longtemps.

    Sa gorge auparavant enflammé avait retrouvé un calme apaisant qui réjouissait la petite. Elle n'aimait pas se laisser souffrir de cette sorte alors que des milliards d'humains trainaient sur cette Terre. Pour tout dire, au départ, lors de ses premières chasses elle avait tenté de ne pas se nourrir de sang humain, mais faute d'autre menus elle s'était rabattue dessus au point d'y être plus que dépendante. Au point même qu'Eleanor vivait pour se nourrir de sang humain, n'ayant aucun autre centre d'intêret.

    Elle releva la tête, arrivé au niveau de Rosalie. Celle-ci descendit de la branche où Eleanor s'était trouvé il y a de ça une bonne dizaine de minutes. Rosalie planta son regard dans celui d'Eleanor, devenue rouge vif. Ce regard rouge vif contrasté terriblement avec son teint blafard et ses cheveux blonds. Eleanor ne put s'empêcher de soutenir son regard alors que beaucoup d'autres personnes auraient viré leur regard sur le côté, mal à l'aise.

    Eleanor frotta ses avant-bras, legerement couvert de sang humain et de quelques gouttes de sang animal, pour le peu qu'elle avait goûté à ce nectar detestable. Elle n'avait jamais su se nourrir proprement, laissant toujours son instinct prendre le dessus au point de ne plus penser comme une humaine, ou demi-humaine. Même si elle se faisait un peu peur dans des moments comme ça, la jubilation qu'elle ressentait après une chasse lui faisait vite oublier ce sentiment de peur qu'elle ressentait. C'était l'un des effets du sang humain, toute mauvaise chose prenait un aspect plus positif lorsque l'on buvait du sang humain.

    Elle suivit Rosalie du regard quand un moment de doute la surpris. Elle allait se jetter dans la gueule de vampire assoifée de ce sang ridiculement affreux et au goût plus que detestable. Mais à vrai dire, une part de curiosité trop grande pour être réfréné s'était planté dans la tête de la petite blonde.

    Le sang animal l'avait laissé sans voix, tant c'était un goût affreux face au sang humain. Cependant, malgré les apparences et si Eleanor n'agissait pas qu'instinctivement, elle n'aimait pas réelement chassé l'humain. Pour tout dire, elle était à moitié humaine.

    - «... Oui » lui murmura t'elle, legerement hésitante.

    Elle regarda Rosalie s'avançait vers le sud-est - oui Eleanor avait un sens de l'orientation particulièrement accrue - pour se diriger vers ce qui devait être son habitation, concept quelques peu loufoque aux yeux d'Eleanor. Malgré son instant de doute, Eleanor suivit Rosalie avec un bon mêtre d'écart cependant. Malgré elle, Eleanor ne pouvait pas s'empêcher de rester méfiante, c'était dans sa nature. Elle aimait être le maître de la situation et voir tout ce qui pouvait se dérouler pour ne pas changer cette place.

    S'étant nourri de sang humain, ayant vécu dans la forêt et ayant rencontré des vampires quelques peu dérangés depuis sa naissance, elle avait laissé son instinct vampirique prendre le dessus. Alors que des personnes telles que Rosalie apprenait à vivre au rythme des humains, Eleanor avait appris à vivre selon elle-même. C'est-à-dire qu'elle se nourrissait à l'heure qu'elle voulait, dormait autant de temps qu'elle le voulait. Ses instinct vampiriques avaient pris le dessus sur le peu d'humanité qu'avait Eleanor.

    Eleanor tentait de suivre Rosalie, ce qui était dure pour elle puisqu'elle avait beaucoup de mal à ne pas se mettre à courir à vitesse vampirique. Fichus instincts ! Elle regarda ses pieds, continuant à marcher à une allure effroyablement lente même si elle était plus rapide qu'une marche humaine.

    - « J'ai essayé mais ... c'est degoutant » murmura t'elle, sachant bien que Rosalie n'aurait aucun mal à l'entendre.


    Elle eut une grimace de dégout rien qu'en repensant au goût de ce cerf. Elle releva la tête, observant Rosalie, grande blonde aux yeux ocres.
Revenir en haut Aller en bas


♠ Hey , I am Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: « A monster in the forest [ PV Rosalie H. Cullen ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

« A monster in the forest [ PV Rosalie H. Cullen ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight--Story :: Forks et ses alentours :: La forêt-
Sauter vers: